Vidisco ramène les momies à la vie

Vidisco ramène les momies à la vie

par Rachel Lieberman

 

 

Bien que les momies d'animaux égyptiens soient mortes depuis des milliers d'années, elles ont encore une histoire fascinante à raconter. Le Musée de Brooklyn possède une des plus belles collections du monde d'art de l'Egypte antique et, sans cesse, au laboratoire de conservation du musée prennent place des recherches scientifiques sur des pièces rares et uniques.
 

 

X-ray inspection of art - mummy

Momie de chat enveloppée dans des bandes de lin. Remarquez le travail minutieux de la tête avec les détails peints en rouge et en noir

 

 

Le laboratoire de conservation du musée, sous la direction de son conservateur en chef et vice-adjoint des collections, M. Ken Moser, utilise un équipement de radiographie numérique du dernier cri, conçu et fabriqué par Vidisco, pour révéler les couches de la momie et comprendre les origines et la pratique de la momification des animaux dans l'Egypte antique : la momification des animaux en prouve l'importance dans l'Egypte antique en tant qu'êtres sacrés, icônes religieuses et exvotos, en plus de leur rôle d'animaux de compagnie et sources de nourriture. Chaque année, des milliers d'animaux étaient embaumés et minutieusement enveloppés de bandes pour être enterrés dans les catacombes animaux établies à cet effet . Des équipements de pointe comme les systèmes de radiographie numérique aident à déterminer divers facteurs clés tels que la race, le sexe et l'âge, et même la cause de mort de l'animal momifié.

 


M. Moser remarque : « Auparavant, nous utilisions des négatifs en matière plastique pour radiographier les objets, ce qui occasionnait des dépenses continues, le délai du processus de développement et parfois l'obligation de reprendre un cliché. Puis, on nous a présenté le système Vidisco Fox-Rayzor de radiographie numérique portable : il n'y a vraiment aucune comparaison à l'ancienne méthode. Le nouveau système de radiographie numérique est économique à la fois du point de vue matériel et temps. La quantité de détails possibles et la flexibilité sont extraordinaires, et la capacité de manipuler ensuite ces images nous offre un outil d'examen tout nouveau. »

 

 

Certes, il a fallu s'habituer au système de radiographie numérique ; il y a une phase d'apprentissage et la sensibilité est beaucoup plus grande que celle à laquelle les conservateurs étaient habitués ; mais une fois les effets des mA et du temps d'exposition compris, il est devenu relativement facile de trouver les paramètres optimaux pour chaque artefact. Ken ajoute : « C'est fabuleux comme on obtient des résultats immédiats et on peut modifier les paramètres si facilement pour des résultats optimaux. »

 


La commodité est le mot magique quand il s'agit de équipements portables de radiographie numérique Vidisco : « Le système est compact, et il est facilement rangé et récupéré lorsque nous en avons besoin. Le matériel et le logiciel du Fox-Rayzor peuvent être installés en un temps très court. »

 



Logiciel de combinaison rend facile l'agencement des images. Les images sont enregistrées et liées à la base de données du musée, pour permettre le stockage des dossiers de conservation et la documentation de la collection.



Ken conclut : « Je pense que le système Vidisco est un outil extrêmement utile, qui ouvre des possibilités tout à fait nouvelles.

En vedette
visitez nous aux prochaines expositions
pourquoi Vidisco