Inspecta a choisi Vidisco

Inspecta a choisi Vidisco pour ses inspections radiographiques de CND

Interview de M. Kari Latvala, conseiller supérieur à Inspecta

par Rachel Lieberman

 

Kari Latvala, Senior Adviser at Inspecta

 

 

La société Inspecta, cela représente un chiffre d'affaires annuel de 150 millions d'euros, 75 000 clients, 1400 employés. Inspecta est l'un des plus grands prestataires de services CND d'Europe. La société fournit des services d'inspections, de mesure, d'homologation, de conseils techniques et de formation pour une large gamme de clients du Danemark, d'Estonie, de Finlande, de Lettonie, de Lituanie, de Norvège et de Suède.



Lors d'une interview de M. Kari Latvala, conseiller spécial à Inspecta, celui-ci explique que le service CND de la société, qui fut fondé dans les années 1960, met constamment l'accent sur les inspections exécutées sur le terrain et cherche les méthodes les plus appropriées pour réaliser les besoins techniques de ses clients.


Au début, la société utilisait la radiographie traditionnelle sur film, ce qui nécessitait généralement l'exécution de clichés radiographiques répétés, de longues durées d'exposition, des délais pour l'obtention des résultats et des coûts élevés de stockage.  Elle commença alors à étudier les techniques numériques.  Latvala remarque : « Bien que les essais fussent prometteurs, l'utilisation était néanmoins rejetée sur le terrain à cause des équipements et des systèmes de câblage encombrants.  La première fois que je me suis rendu à Vidisco en Israël, c'était en 2003. Après avoir assisté à des démonstrations de ses systèmes de radiologie numérique, il fut clair que cet équipement est idéal pour les activités sur le site et qu'il produit une qualité d'image prometteuse. Nous avons acheté le premier système peu après ma visite. Nous avons maintenant presque une vingtaine de systèmes  Vidisco en Finlande, en Suède et en Norvège et leur nombre monte sans cesse. »



Inspecta a décidé d'acquérir les produits Vidisco en considération de divers aspects. « Le premier pas, qui comprenait des examens d'érosion et de corrosion sur base de radiographies sur film, avec conversion et orientations numériques, s'est révélé très positif. De plus, il devint clair que les instruments à rayons X pulsés procurent des possibilités d'usage plus flexibles pour les inspections radiographiques, avec des zones de sécurité réduites. »



Il ajoute: « Leur réponse plus sensible à l'énergie rayonnée présente de nombreuses possibilités d'utilisation des appareils radiographiques à potentiels constants pour les parois d'acier les plus épaisses, avec des résultats dépassant de loin la radiographie traditionnelle sur film. Cela permet la réduction du temps d'exposition et moins de dispersion des doses de rayons X dans l'environnement. »



Latvala remarque que, de nos jours, les inspections de soudures et de moulage DDA s'orientent de plus en plus vers l'usage de capteurs DDA. Certains clients acceptent seulement la technique de radiographie numérique pour leurs produits, sans laisser aux prestataires de service de CND l'option de recourir à la radiographie traditionnelle sur film.



A notre question : « Pourquoi Vidisco ? », Latvala explique que le principal critère est que le système convienne aux activités sur le site, parce que la plupart des appels exige de travailler chez le client.  Une autre considération importante est la qualité de l'image, qui doit être conforme aux exigences des normes.

 

 

Inspecta chooses Vidisco Digital X-ray systems

 

 

Latvala souligne que les systèmes Vidisco, fondés sur la radiographie numérique, offrent des avantages uniques, dont les plus importants sont la réduction du temps d'exposition, pas besoin de session de radiographie supplémentaire ni de développement de film ou de procédure de lecture après l'exposition. Un autre avantage est la flexibilité du choix de sources de radiation pour le capteur DDA, que ce soit des rayons X pulsés, à potentiels constants ou une radiation gamma. Inspecta utilise régulièrement le nouveau logiciel Vidisico Xbit Pro, qui comprend des fonctions élaborées, telles que des modifications rapides (améliorations d'image) avec des options spéciales pour les défauts de soudage. « Nous utilisons souvent les outils de mesure d'intensité et de dimensions, ainsi que de statistiques dans la région d'Intérêt (SNR – rapport signal /bruit) selon les exigences des normes. »



Latvala s'attend à ce que la collaboration avec Vidisco s'accroisse dans l'avenir : « On ne peut pas faire revenir l'histoire en arrière. Les techniques numériques vont continuer à remplacer les méthodes traditionnelles sur film. Notre stratégie consiste a utiliser les techniques les plus modernes dans notre travail quotidien. Inévitablement, nous allons devoir acquérir les équipements dernier cri pour constamment améliorer nos performances. »



Ci-dessous figure l'illustration de l'inspection CND d'Inspecta d'un système de refroidissement de vapeur, au moyen d'un système de radiographie numérique Vidisco. Lors de cette inspection, l'épaisseur totale de pénétration dans l'acier était environ 80 mm. L'essai a été effectué avec une source de radiation Ir-192, mais la même épaisseur totale de pénétration peut être réalisée avec un générateur de rayons X CP de 300 kV, avec une réduction de la zone de sécurité de radiation et un temps d'exposition d'environ 50 secondes.



« L'action de réparation du système de refroidissement peut être planifiée dès la prochaine phase de service, parce que la fissure a été détectée à la jonction, avant que l'unité soit enlevée de la salle. »

 

 

 

 

Etant donné tous les avantages mentionnés ci-dessus, Kari Latvala conclut : « Notre expérience a montré que Vidisco est le meilleur choix pour tous nos besoins. »

 

 

En vedette
visitez nous aux prochaines expositions
pourquoi Vidisco