CND : Interrogez les experts

A quels changements devrons-nous procéder si nous passons de la radiographie sur film à la radiographie numérique (DR) ?

La plus grande partie du montage et des paramètres sont similaires à ceux utilisés dans le film. Les principaux éléments qui changent sont le temps d'exposition (qui sera réduit de façon spectaculaire) et l'élément de densité : au lieu de mesurer la densité, comme vous le faisiez avec le film, vous devrez mesurer les niveaux de gris.

Qu'est-ce que le « bruit » et comment affecte-t-il la qualité de l'image radiographique ? Que peut-on faire pour atténuer le bruit ?

Dans les communications analogiques et numériques, le bruit constitue une « perturbation » qui cause un effet négatif sur la sortie d'un dispositif électronique (son, image, vidéo, etc.). Le bruit est causé par divers facteurs dont certains sont internes (par exemple, le bruit électronique qui provient des composants électroniques de l'appareil eux-mêmes) et d'autres sont externes (par exemple, les transmissions radio de l'environnement proche, les champs électriques présents, la diffusion du rayonnement, etc.).

Pour mesurer le bruit, on a créé la notion de rapport signal / bruit (en anglais :SNR - Signal to Noise Ratio). Le SNR est une mesure de l'intensité du signal par rapport au bruit de fond et il est influencé par de nombreux facteurs, parmi lesquels la dose de rayons X et les propriétés de l'ensemble du système. D'une manière générale, plus le SNR est élevé, meilleure est la qualité d'image. En radiographie numérique, le facteur de bruit peut être réduit par l'utilisation de deux outils : le moyennage (intégration du cadre) et un étalonnage de haute qualité par une procédure automatisée.

Qu'est-ce que le moyennage et comment cet algorithme peut-il améliorer la qualité de l'image radiographique ?

Le moyennage est une technique qui combine deux images ou plus, en faisant la moyenne de leurs valeurs respectives pour chaque pixel. Le résultat est une image « nettoyée » en raison d'une réduction de bruit (ce qui est aléatoire) et une augmentation du niveau signal / bruit.

On peut appliquer le moyennage au cours du processus d'étalonnage aussi bien que lors de l'inspection elle-même. Dans les deux cas, le résultat est similaire : une meilleure qualité d'image. Le logiciel XbitPro de Vidisco propose un outil de moyennage convivial entièrement automatisé.

Est-il possible de radiographier un tuyau si le capteur plan n'est pas arrondi ou flexible?

Oui, c'est possible, et cela se fait avec facilité. La configuration est similaire à un film, même si certaines parties du capteur ne touchent pas l'objet arrondi. La qualité d'imagerie supérieure des capteurs plans crée une image globale similaire, voire meilleure. Dans la plupart des cas, un nombre similaire de clichés sera nécessaire à la DR que lorsque vous utilisez film, mais avec une économie considérable de temps.

Quel est l'avantage principal de l'utilisation d'un système DR (radiographie numérique directe) par rapport à la technologie CR (Computed Radiography) sur plaques phosphorescentes ?

La CR est similaire à la radiologie sur film du point de vue du processus nécessaire à l'acquisition de l'image ; bien que l'opération de développement ait été éliminée dans le cas de la CR, elle a été remplacée par un processus de balayage et d'effacement qui aussi prend du temps. La DR produit des images pratiquement instantanées, le seul temps nécessaire pour acquérir l'image est le temps de transmission du capteur plan DDA à l'ordinateur portable (± 3 secondes). Après cela, le DDA est prêt pour le prochain "cliché".

La recherche indique que dans le domaine des matériaux minces, la CR peut produire des images de qualité similaire à la DR. Mais pour une épaisseur des objets inspectés plus élevée, les deux paramètres rapport signal / bruit et gamme dynamique de la CR diminuent considérablement, provoquant une réduction de la sensibilité et du contraste. Bien que la CR soit fondée sur des plaques à usages multiples, ces plaques restent néanmoins un consommable qui atteint rarement la « durée de vie » déclarée (le nombre d'images qu'il va produire tout au long de son existence).

 

L'installation du système radiographique Vidisco prend-elle longtemps, jusqu'à ce qu'il soit opérationnel ?

Un utilisateur expérimenté peut mettre en place un système de radiographie numérique portable Vidisco en moins de 2 minutes. Après une brève procédure de configuration, il est possible immédiatement d'acquérir un nombre infini d'images à l'aide de la batterie interne ou d'une alimentation externe (sur le secteur).

En quoi les capteurs plans Vidisco sont-ils tellement uniques ?

Les capteurs plans Vidisco présentent une synergie unique de capacités qui ne sont pas disponibles dans les produits similaires existant sur le marché.


Les systèmes à capteur plan DDA de Vidisco sont équipés de l'unité intelligente ICU (Imager Control Unit), qui gère le fonctionnement du capteur plan sur le terrain. Cela permet de fournir des heures de fonctionnement sur batterie, lorsque l'alimentation énergétique et les données circulent simultanément le long d'un seul et même câble mince. Et l'on dispose également, intégrés  dans l'ICU, de dispositifs sans fil de communication et de commande de la source de rayons X.

Les capteurs plans DDA médicaux comparables actuellement disponibles sur le marché ne sont pas capables de survivre à un environnement hostile, hors des laboratoires stériles. Leur capacité de durée de vie est très courte, en présence des énergies et doses de rayons X élevées utilisées dans la radiographie industrielle.

En vedette
visitez nous aux prochaines expositions
pourquoi Vidisco